Michel Armand DEMAI - Poésie
L'art d'écrire, le plaisir de lire !
Cocours IOWDOK

International Poetry Contest IOWDOK

Remise des prix le 20 septembre à New York.

Thème : La Liberté

Mon poème sur la liberté a été sélectionné comme le plus beau poème du mois de décembre 2016, (voir sur le site IOWDOK, section Concours de poésie 2017), il a donc une chance sur 9 de gagner le premier prix.

Wish me good luck !

 

 

La liberté

 

Elle est comme un démon qui vient hanter ma vie,

Un désir merveilleux qui grandit chaque jour,

Plus brûlant que le feu et plus fort que l’amour,

Une étrange émotion, un goût de paradis ;

 

Elle est un idéal, un rêve inespéré,

Et certains n’ont vécu que pour le voir éclore,

D’autres se sont battus, parfois jusqu’à la mort,

Tombant l’air triomphal en criant « liberté » ;

 

Et rien n’est plus précieux que ce mot de velours,

Quand la révolution, qui n’attend plus que lui,

Se complote dans l’ombre entre les insoumis ;

 

Ceux qui n’en rêvent plus ne savent pas encore

Qu’ils manquent de courage et manquent de bravoure…

Comme un oiseau en cage, enchaîné pour toujours.

 

 

Michel Armand DEMAI

 

                         

 

 

 

 

 

 

 

Comments

Freddy Sacmen on 2018-01-09 12:01

Salut Michel, je trouve se poème profond, on voit que tu as une vrai âme de poète. Je suis Freddy SACMEN, j'ai participé moi aussi au concours de poésie IOWDOK 2017, à partir d'Avril 2017 et je suis sorti troisième du mois d'Avril.

J'ai également participé aux éditions des mois qui suivaient (Mai, Juin, Juillet...) mais je me rends compte que les resultats tardent à venir. As-tu une idée des raisons de ce retard ?

Merci à plus.

Michel Armand DEMAI on 2018-01-09 14:31

Salut Freddy,

Si je me souviens bien, c'est le poème de février qui a gagné le premier prix. C'est pas grave, c'était tout de même cool de participer, et d'être sélectionné parmi tous les poèmes envoyés était déjà une prestation.

Ils ont tardé à répondre à cause d'un décès dans leur famille, on pouvait lire ça sur leur page Facebook.

Heureusement, il y a plein d'autres concours, faut pas se décourager, d'autant plus que, et tu dois le savoir aussi bien que moi, les poètes sont des méconnus, des incompris, et comme tout bon révolutionnaire qui se respecte, ils sont pauvres...

Il y a toujours une petite lueur de chance qui brille quelque part dans la nuit, il faut se tenir prêt à la saisir.

Mais surtout n'oublie pas que sans nous, les poètes de l'ombre, il n'y aurait pas de poètes... tout simplement.

`À plus, à se lire...

Comment
Your name/nickname
Your website url
Email
content_comment_social_profile
This is a required field