Michel Armand DEMAI - Poésie
L'art d'écrire, le plaisir de lire !
La voix du poète

L'ambiance était chaleureuse, pour ne pas dire familiale. Des élèves du collège Van Gogh avaient imprimé quelques-uns de mes poèmes et les ont lus à tour de rôle, mais aussi des adultes, dont la talentueuse Maryse Imbault qui nous a lu "La vie" comme une pièce de théâtre et "Fleur d'un jour" comme un conte de fée. L'atmosphère était magique, les yeux étaient rivés sur le poète... et quand je dis "le poète", je parle de celui ou de celle qui déclame la poésie, et qui, à sa façon, se l'approprie.

Pour ma part, j'en connaissais quelques-uns par coeur et je les ai récités avec toute l'émotion que j'avais ressentie en les écrivant. Tous mes poèmes ont une histoire et j'ai donc expliqué avant chaque lecture ce qui m'avait poussé à les écrire.

J'ai été particulièrement touché par Louis, qui nous a lu "les réfugiés" avec une sensibilité émouvante. J'étais heureux de voir que d'autres partageaient ma compassion pour ces pauvres gens.

Je pense qu'il est convenable de dire que la soirée était un grand succès et j'espère bien pouvoir renouveler l'expérience. Je vais m'atteler dans le futur à trouver des endroits propices à des séances de poésie. Je pense à des ateliers d'art qui, par leur décor extraordinaire se prêtent magnifiquement à la lecture poétique, ou des restaurants, comme j'en ai fait l'expérience en France, qui joignent une pointe culinaire à la poésie. Un projet me trotte dans la tête depuis quelques temps, puisque je suis également conducteur de tramway, et ce serait d'organiser une séance dans un tram. Un collègue à moi s'est déjà proposé de nous conduire. Lire des textes poétiques tout en sillonnant les rues dans ce grand boa de trente cinq tonnes serait une aventure exaltante.

Grand merci à tous ceux qui étaient présents ce jour-là, Merci à Stéphanie qui a bien voulu mettre sa jolie maison à notre disposition, merci aux élèves qui sont venus lire mes textes, et prouvé par la même occasion que ma poésie s'adresse à tous, grands et petits.

Je prépare un cinquième recueil qui paraîtra dans le courant 2017, et qui charmera, je l'espère, tous ceux qui ont déjà aimé mes poèmes, et, pourquoi pas, séduiront de nouveaux lecteurs.

 

Michel Armand Demai 

Comments

Comment
Your name/nickname
Your website url
Email
content_comment_social_profile
This is a required field