Michel Armand DEMAI - Poésie
L'art d'écrire, le plaisir de lire !
La voix du poète

"La voix du poète", mon troisième recueil. 42 textes qui parlent d'amour et d'amitié, de liberté et de beauté pure et simple.

 

 

Juste un peu d'amour

La poésie est une richesse inestimable, et ceux qui en écrivent le savent bien. Je ne voudrais la perdre pour rien au monde.

 

Révolution poétique

Moi, la révolution, si je devais la faire, ce serait la fleur au fusil.

 

Un monde en couleur

Ma fille Cindy est un ange descendu tout droit du ciel pour faire mon bonheur.

 

Toi

J'ai écrit ce poème à 14 ans. Il me semble que c'était hier... comme le temps passe ! Inutile de préciser que c'était mon premier amour...

 

Une vie sans histoire

Une femme merveilleusement belle passe dans la rue et tout le monde la regarde, et tout le monde s'imagine des choses... moi y-compris. Et quand elle disparaît au coin d'un immeuble, tout le monde redescend de son petit nuage... retombe dans sa vie sans histoire.

 

Si Dieu le veut

Si Dieu le veut, un jour ou l'autre, ce sera mon tour d'être amoureux.

 

Vol 717

Il y avait au moins 25 ans que je n'avais pas pris l'avion. Ce séjour à côté de Bergerac pour y faire une lecture était vraiment trop court pour y aller en voiture, (treize heures de route), j'ai donc repris l'avion, (une heure et vingt minutes). Je me devais de lui faire un poème...

 

Bretagne

J'ai écrit ce poème en hommage à la Bretagne qui m'a décerné une médaille d'or pour le Concours Littéraire International de Servon sur Vilaine... et c'est vrai qu'elle est belle, la Bretagne.

 

Les quatre saisons

Il y avait longtemps que je voulais l'écrire, celui-là ! C'est un classique... la poésie ne saurait s'en passer.

 

Ma belle au bois dormant

Si vous ne l'aviez pas déjà compris, je suis un rêveur, et j'ose croire qu'un jour je la trouverai, ma belle au bois dormant.

 

Le feu de cheminée

Un de mes plus beaux poèmes ! Le feu de cheminée me fascine, je resterais toute la nuit à le regarder, et je me doute que je ne suis pas le seul.

 

Magicien d'un jour

Encore un poème de mon enfance... il m'a semblé qu'il avait sa place dans mon recueil. Un poème d'amour, bien entendu.

 

Beauté de femme

Mesdames, ce poème-là est pour vous ! J'admire votre beauté, je vénère votre grâce... je crois que je vous aime.

 

Poème pour une maman

Ma petite maman chérie, je t'aime, je ne me lasse pas de te le dire.

 

De Nice à Saint-Tropez

Que voulez-vous que je vous dise... j'aime les femmes, je ne m'en cache pas.

 

 Les amoureux

Je les envie parfois, lorsque je les vois s'embrasser sous un porche... et je les bénis, je leur souhaite tout le bonheur du monde.

 

La liberté

Ce poème-là n'est pas jeune non plus mais pour moi, il reste d'actualité. La liberté n'est pas un rêve, c'est un idéal.

 

Les musulmans

J'ai de nombreux amis de nationalités très diversifiées, et parmi eux des musulmans. Je sais qu'en ce moment ils n'ont pas la vie facile. J'ai éprouvé le besoin de leur rendre cet hommage. Les vrais religieux sont des pacifistes...

 

Le chauffeur de tram

Quand je n'écris pas de la poésie, je conduis des tramways, et bien que je le fasse avec plaisir, il y a aussi des jours moins exaltants...

 

Le fil de l'eau

Un petit poème qui veut dire : "Fichez-moi la paix ! Laissez-moi vivre ma vie !"

 

Les enfants du passé

Histoire vraie, de A jusqu'à Z. Ce poème résume toute une génération.

 

Quarante-neuf

Un petit poème pour ma sœur, que j'adore... pour son anniversaire, tout simplement.

 

L'amitié

Une valeur sans doute plus sûre que l'amour... mais l'un va-t-il vraiment sans l'autre ?

 

Loulou

Cette chienne était gentille comme un agneau, douce et belle comme une princesse. Elle a été un rayon de soleil dans ma vie.

 

Les amants perdus

Ce sont les enfants qui payent les conséquences des amours brisées. Ils se retrouvent seuls, trop grands pour ne pas comprendre, trop petits pour faire face à la vie.

 

Maman

Un poème minuscule pour un amour immense. Je devrais lui en écrire un tous les jours...

 

Les étoiles

J'aime la nuit, et par conséquent j'aime les étoiles. Il me semble parfois qu'elles sont là pour apaiser notre tristesse.

 

Indifférence

On ne cesse pas d'aimer, on fait semblant de ne plus rien ressentir, on se fait croire que ça n'a plus d'importance...

 

Mon gendre

Il est tel que je le décris dans le poème, travailleur endurci, toujours de bonne humeur, et qui plus est, il rend ma fille heureuse... que Dieu le bénisse !

 

Nuit

Un poème en vers libres, une fois n'est pas coutume. Que la magie de la nuit nous apporte quelque réconfort.

 

Le prix de l'amour

C'est l'histoire du mariage de ma nièce, et quoi qu'il en soit aujourd'hui, c'était un beau mariage...

 

La fille de l'hôtel

Un hôtel "middel of nowhere", 200 chambres mais je suis le seul client. Et qui me reçoit, dont je tombe immédiatement amoureux... la fille de l'hôtel.

 

 Les enfants

Nous ferions mieux de les regarder vivre, plutôt que d'essayer de leur faire la leçon. Ils détiennent encore cette vérité que tant d'adultes ont déjà perdue.

 

Rêves et réalités

Les rêves sont bizarres, ils sont parfois plus réels que certaines réalités.

 

Désir

Un mot lourd de conséquences... un sentiment étrange qu'il faut partager, coûte que coûte.

 

La Méditerranée

Pour moi, qui ai vécu en Provence, c'est la plus merveilleuse des mers. J'y pense tous les jours et je sais que je la reverrai.

 

Le cœur sur la main

La bonté est une vertu qui se perd, de nos jours, mais de temps en temps on rencontre des gens extraordinairement bons, et ça nous redonne espoir en l'humanité. Merci Christian et merci Francine !

 

Fabienne

Ma sœur chérie, avec qui j'ai vécu, (et vis toujours), des moments merveilleux. Ce poème est plus qu'un hommage, c'est un remerciement.

 

La Dordogne

C'est une rivière magnifique, elle méritait bien un poème...

 

Prière d'amour

La vie est dure quand on est seul, et en ce qui me concerne, mon unique prière est de trouver l'amour.

 

Joyeuse Annie verse air !

Un poème pour rigoler, pour une fois. Et oui, c'est encore à ma petite mère chérie qu'il s'adresse.

 

Les secrets de la nuit

J'ai failli intitulé mon recueil comme ça, puis j'ai changé d'avis au dernier moment, mais passons... La nuit m'intrigue, la nuit me plaît, elle m'enchante et me soulage de mon fardeau si lourd à porter.

 

La femme aux yeux d'or

Je rêvais mais je ne rêvais pas ! Elle était là, bien réelle, la femme aux yeux d'or... et c'était moi qu'elle aimait.

 

La voix du poète

C'est après avoir écrit ce poème-là que j'ai changé mon titre, et si vous lisez mes textes, vous finirez par comprendre pourquoi.

 

http://www.lulu.com/spotlight/Mic_54

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments

Comment
Your name/nickname
Your website url
Email
content_comment_social_profile
This is a required field